Un énorme serpent

Très diffusée sur les réseaux sociaux, une vidéo sur laquelle des agents de police utilise un serpent pour pousser un voleur de téléphones aux aveux ne fait pas la fierté des autorités locales.

On dit que la fin justifie les moyens. Mais cette méthode peu commune employée par la police en Papouasie a fait scandale. En effet, dans l’est du pays, des éléments de la police ont enroulé un serpent autour d’un présumé pickpocket pour l’effrayer et ainsi obtenir des aveux.

Une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux montre le suspect avec un énorme serpent sur son corps. Le suspect en hurle de peur. De l’autre côté, le policier en tenue civile crie : “Combien de fois as-tu volé des téléphones mobiles?”. Le voleur répond alors : “Juste deux fois”. La vidéo montre également le policier essayant de mettre la tête du serpent dans la bouche du voleur, ce qui fait rire ses collègues.

Le voleur est assis par terre et est menotté.

Sur cette pratique, les autorités en Indonésie ont ouvert une enquête, ce lundi. Selon un porte-parole de la police, Ahmad Musthofa Kamal, “la division des affaires internes de la police de Papouasie interroge actuellement un policier”.

Méthode non-profesionnelle

Selon les informations, des abus de la police indonésienne ont été rapportés à plusieurs reprises. Ces abus sont notamment commis contre la population de Papouasie, région connue comme l’une des plus pauvres en Indonésie.

Concernant ce cas-ci, le chef de la police du lieu de l’incident, Tonny Ananda Swadaya n’a pas manqué de présenter des excuses dans un communiqué. De plus, il a souligné que le serpent n’était pas dangereux.

Selon ce chef de la police : “Le serpent était apprivoisé et n’était pas venimeux ou dangereux”. Les policiers ont eu cette idée “pour obtenir des aveux aussi rapidement que possible”. Enfin, Tonny Ananda Swadaya a été ferme en affirmant qu’ils travailleront “de façon plus professionnelle à l’avenir”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *