Une boîte de crème DANICA

Hier, le ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat en collaboration avec les forces publiques sur la route de By-pass ont intercepté un camion acheminant des milliers de crème chantilly périmés.

Selon l’explication de Ravelonarivo Ando, directeur juridique au sein du ministère de tutelle, “les produits laitiers étaient des cartons de crème chantilly de marque DANICA au nombre de 2.089 cartons”.

Selon elle, les informations sur ce délit étaient fournies par de simples citoyens. Le directeur juridique d’affirmer qu’après contrôle, ils ont effectivement constaté que “les produits laitiers ont dépassé leur date de péremption, le 31 janvier 2019”.

Suspicion de reconditionnement

Par ailleurs, la cargaison aurait eu comme destination une usine aux alentours d’Ambohijanaka. Cela, dans le but de reconditionner les produits, “modifier leur date d’expiration” pour ensuite les revendre sur le “marché intérieur”.

Cependant, de bonnes volontés ont permis la saisie de ces produits avariés. Ces derniers étant mis sous scellés avant leur destruction, des enquêtes seront menées pour localiser le stock réel.

Il est à préciser que le reconditionnement et la vente de tels produits présentent un grand risque sur la santé publique comme les intoxications alimentaires.

Enfin, selon Ravelonarivo Ando, les auteurs de ces actes ne seront pas impunis. Le pire selon ce directeur juridique du ministère de tutelle, est la fermeture de la société importatrice et distributrice de ces marchandises.

Crédit photo : aligro.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *